Dicter un assemblage de cinq cubes de 10 à 12 ans

De quoi s’agit-il ?

Un enfant dicte oralement un assemblage de cinq cubes ; les autres le réalisent en suivant les consignes.

Enjeux

– Décomposer l’assemblage complet en étapes chronologiques pour le faire reconstruire
– S’exprimer pour être compris
– Savoir utiliser et comprendre le vocabulaire de position de façon à pouvoir préciser les positions relatives d’un cube par rapport à un autre, ou d’un cube par rapport à l’assemblage complet
– Traduire une perception visuelle en langage oral et inversement
– Comprendre le cheminement mental de quelqu’un d’autre
– Socles 3.2.3 : Décrire les différentes étapes d’une construction en s’appuyant sur des propriétés de figures, de transformations
– Socles 3.2.3 : Comprendre et utiliser les termes usuels propres à la géométrie pour décrire, comparer, tracer

De quoi a-t-on besoin ?

Chacun prend cinq cubes qui s’attachent.

Comment s’y prendre ?

Un enfant vient devant la classe avec un assemblage de cubes et a le droit de le manipuler. Cet assemblage est caché des autres enfants.  » Dis-nous ce que l’on doit faire pour avoir la même construction que toi. » Chaque enfant réalise individuellement un assemblage en suivant les indications orales. La dictée est réussie si les enfants obtiennent un assemblage identique au modèle de départ.

Echos d’une classe (6e primaire)

Dictée d’Ilias :

« Il y a deux cubes attachés, ils sont à plat, horizontalement. Juste devant celui de droite, il y en a un et à côté, un autre. Et au-dessus du deuxième cube le plus à droite, il y en a un. »

Solution :

dictée 1
dictée 1

Après chaque dictée, les élèves peuvent donner leur avis sur la dictée, sur les indications données, afin d’améliorer les dictées futures.

L’enseignant peut relancer le débat :

– Qu’est-ce qui vous a aidé ?

– Quels sont les mots que vous avez compris ?

– Qu’est-ce que vous n’avez pas compris ?

– Quels sont les mots qui sont efficaces, précis ?

– Pourquoi beaucoup d’entre vous ont-ils réussi ?

– Pourquoi certains ont-ils échoué ?

– A partir de quel moment avez-vous décroché ?

Dictée de Fatiah :

« Il y a trois cubes collés ensemble, à plat. Sur celui du milieu, il y en a un. Devant le premier cube, il y aussi un cube. »

Solution :

dictée 2
dictée 2

Dictée de Zaïd :

« Il y a deux cubes attachés, ils sont debout. À gauche, il y en a encore deux attachés, ils sont tout au bout. Il y a un autre cube sur celui du fond. Donc, il y a deux cubes attachés debout, puis à gauche, il y un cube debout, tout seul et puis derrière le tout, il y a encore deux cubes qui sont attachés. »

Solution :

dictée 3
dictée 3

Commentaires :

Voici les difficultés rencontrées en classe :

– L’enfant qui dicte se perd dans son explication et change de point de vue pendant la dictée.

– L’enfant qui dicte confond les étapes de construction.

– L’enfant qui dicte identifie mal les cubes.

– L’enfant qui dicte manque de précision, ce qui trompe les autres enfants.

– « Au-dessus » dans le sens de la verticalité ou dans le sens de la feuille ?

Prolongements

– Varier le nombre de cubes

– Utiliser des cubes qui ne s’attachent pas, qui se déposent les uns sur les autres

– Complexifier les assemblages (en 2 ou 3 dimensions)

– Limiter le nombre d’indications à donner

– Obliger (ou interdire) l’utilisation de certains termes de vocabulaire

Retour vers la table des matières