Décrire par écrit un assemblage de six cubes

De quoi s’agit-il ?

Les enfants décrivent, par écrit, un assemblage de cubes pour permettre la construction d’un assemblage identique.

Enjeux

– Écrire pour être lu et compris
– Savoir utiliser et comprendre le vocabulaire de position de façon à pouvoir préciser les positions relatives d’un cube par rapport à un autre, ou d’un cube dans un assemblage complet
– Décomposer l’assemblage complet en séquences pour le faire reconstruire
– Traduire une perception visuelle en langage écrit et inversement
– Comprendre le cheminement de quelqu’un d’autre
– Socles 3.2.3 : Décrire les différentes étapes d’une construction en s’appuyant sur des propriétés de figures, de transformations
– Socles 3.2.3 : Comprendre et utiliser les termes usuels propres à la géométrie pour décrire, comparer, tracer

De quoi a-t-on besoin ?

Six cubes qui s’attachent par groupe d’enfants, des feuilles blanches et de quoi écrire

Comment s’y prendre ?

Les élèves se répartissent en groupes de deux ou trois. Chaque groupe construit un assemblage de six cubes. Les enfants rédigent en groupe une description de cet assemblage et dessinent librement la solution au verso. Les descriptions sont redistribuées dans d’autres groupes qui construisent un assemblage en lisant les consignes écrites par leurs camarades. Ils comparent ensuite leur assemblage à la solution dessinée. La description est réussie si les élèves construisent un assemblage identique au modèle de départ (les couleurs n’ont pas d’importance).

Echos d’une classe (6e primaire)

Les descriptions sont celles des enfants mais pas les solutions (qui ici sont réalisées avec Apprenti Géomètre).

Description par le groupe 1 :

1. C’est un building de trois étages.

2. Au deuxième étage, à droite et à gauche, il y a deux cubes accrochés.

3. Au rez-de-chaussée, il y en a un accroché devant.

4. Ça ressemble à un bonhomme assis.

Solution :

image1.jpg

Description par le groupe 2 :

1. Il y a trois cubes attachés ensemble horizontalement.

2. Devant le premier cube, à gauche, mettez-en un.

3. Au-dessus du deuxième cube, mettez un autre cube.

4. Devant celui que vous venez de mettre, vous en mettez un.

Solution :

image2.jpg

Description par le groupe 3 :

Deux cubes sont attachés ensemble horizontalement.

Devant le deuxième cube, à droite, mettez un building de deux étages.

A côté, à droite du rez-de-chaussée du building, mettez un cube.

Devant celui que vous venez de mettre, mettez encore un cube.

Solution :

image3.jpg

Description par le groupe 4 :

1. Une tour de trois cubes.

2. Au rez-de-chaussée, il y en a un attaché à droite.

3. Au premier étage, il y a un cube à gauche.

4. Et encore au premier étage, il y a un cube vers l’arrière.

Solution :

image4.jpg

Prolongements

– Varier le nombre de cubes
– Utiliser des cubes qui ne s’attachent pas, qui se déposent les uns sur les autres
– Complexifier les assemblages
– Limiter le nombre d’indications à donner (par exemple: cinq phrases maximum)
– Obliger (ou interdire) l’utilisation de certains termes de vocabulaire
(par exemple : tu ne peux utiliser qu’une seule fois les mots « devant, derrière »)
– Choisir le support papier : feuille blanche, feuille quadrillée, papier pointé (un exemplaire sous le format A4 est disponible en annexe)
– site wisweb

Commentaires

– On constate que certains groupes numérotent les différentes étapes.
– Certains enfants n’arrivent pas à dessiner la solution, elle ne correspond pas au modèle de départ.
– La richesse de l’activité réside en trois points :

. réalisation d’un assemblage de cubes et traduction de celui-ci en consignes écrites puis en dessin par le groupe d’élèves A

. traduction des consignes écrites en un assemblage de cubes par le groupe d’élèves B

. vérification par le dessin et confrontation du résultat entre les deux groupes d’élèves
– Après quelques échanges de descriptions entre enfants, l’enseignant peut faire le point sur ce qui est efficace et ce qui ne l’est pas :

– Comment peut-on améliorer cette description pour que plus personne ne se trompe ?

– Quelles sont les idées efficaces qu’il est intéressant d’utiliser pour nos prochaines descriptions ?
– Le choix du support papier vierge est volontaire pour laisser libre court à toutes sortes de représentations.

Retour vers la table des matières

Documents joints